Nous continuons à suivre la viralité de la vidéo de Nicolas Sarkozy au G8 vu son étonnante vitalité depuis maintenant 10 jours. En premier lieu, comme il fallait s'y attendre, le phénomène s'est en partie essoufflé et a ralenti son rythme éffréné de 100 000 visionnages par heure sans pour autant que la vidéo ait disparu dans les méandres de l'infinie mémoire enfouie du web. Les nouvelles versions continuent à fleurir : 76 nouvelles versions sur les 5 derniers jours sur Youtube dans toutes les langues, avec ou sans commentaire, parfois montées, la plupart du temps brutes portant le total sur cette seule plate-forme à 124 occurrences de la même vidéo et 137 en 5 jours sur Dailymotion sur un total de 213 soit plus de 350 versions de la même séquence pour les deux plate-forme confondues ! Le chiffre des visionnages a de son côté passé la barre des 15 000 000.

Comme nous l'indiquions dans le précédent billet nous nous dirigeons vers une audience mondialisée (les visionnages sur la plate-forme Youtube uniquement ont passé les 10 millions) et il n'est donc plus justifié de comparer ces chiffres d'audience avec un évènement diffusé sur une chaine française et limité à notre seul territoire dans sa diffusion. Sur les dizaines de vidéo mises en ligne depuis moins de 5 jours, de nombreuses sont sous-titrées (anglais, espagnol) ou possèdent des descripteurs en langue étrangère susceptibles de doper les consultations dans ces pays (sarkozy borracho, betrunken, drunk etc.). Il semble logique que ces images revêtent un intérêt moindre pour des étrangers que pour des français cependant les audiences de ces vidéo progressent et certaines comme celle-ci commencent à atteindre des scores non négligeables ; précisons en complément que pour ce cas précis, la vidéo a été montée pour appuyer plus fort encore sur l'hypothèse d'un Sarkozy grisé...